Oxygn.fr
Oxygn Energies
Oxygn Hydro
Oxygn Télécom

Le Département des Bouches-du-Rhône veut rendre ses bâtiments autonomes en énergie

06/03/2018  |   |   | 

D’ici la fin de l’année 2018, le département des Bouches-du-Rhône devrait lancer son « Plan environnemental ». À l’intérieur, des mesures pour réduire l’empreinte carbone du territoire et ainsi donner l’exemple sur la préservation de l’environnement. Parmi elles, rendre les bâtiments de l’institution autonomes en énergie.

En visite au sein de l’entreprise Cap Vert Énergie (1er), producteur indépendant d’énergies renouvelables pour les agriculteurs, industriels, propriétaires fonciers et collectivités, Martine Vassal, la présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, a annoncé qu’un « Plan environnemental » serait lancé d’ici la fin de l’année 2018. « L’objectif est que le territoire soit le moins soumis au carbone. On veut préserver l’environnement donc on veut donner l’exemple », a précisé Martine Vassal. 

Si le contenu de ce plan n’est pour le moment pas connu, des équipes travaillant encore sur son contenu, Martine Vassal a toutefois révélé que la mise aux normes vertes des bâtiments appartenant au Département en ferait partie. Collèges, bâtiments de bureaux, casernes de pompiers, de gendarmes, etc, devraient à termes être équipés pour devenir autonomes en énergie. « On commence à le faire mais dans une toute petite frange et on aimerait le développer dans nos nouvelles constructions », a expliqué Martine Vassal.

C’est pourquoi la présidente du Conseil départemental s’est rendue chez Cap Vert Énergie pour voir le potentiel économique du territoire et ce qu’il se fait déjà. L’entreprise marseillaise produit une énergie renouvelable et décentralisée à partir de l’énergie solaire, du traitement des déchets organiques et de l’hydroélectricité. Une énergie à destination des entreprises et des collectivités.

Le département des Bouches-du-Rhône n’est pas la seule collectivité locale à faire de l’environnement l’une de ses priorités. La région Sud aussi en a fait un de ses chevaux de bataille, avec la volonté de faire du territoire « le moteur des accords de la COP21 ».

Merci @MadeInMarseille